Le 10 juin, c’était la fête des générations !!!

L’association souhaite remercier les personnes qui ont pu mettre la main à la pâte pour les préparatifs du jardin du lien en amont, ce qui a permis au lieu de devenir accueillant et agréable.

 

La chorale des P’tits Cailloux a ouvert la fête avec beaucoup d’émotion. Le groupe s’est agrandi cette année, ce qui fait de lui une grande richesse intergénérationnelle. La Batucada a ensuite animé et fait raisonner le village pour nous embarquer au jardin du lien où les gourmands ont pu se retrouver. Petits et grands ont fourmillé autour du fourneau. Falafels au menu : les passants, musiciens et habitants se sont régalés !

 

batuc1

 

Tranquillement au rythme du soleil, les ateliers se mettent en place.
Jeanne-Marine au pied ‘un peuplier initie ceux qui le souhaitent au crochet à la main, technique accessible à tous. Nous avons eu le plaisir, malgré la chaleur, d’accueillir des seniors du village, qui nous ont fait partager leur savoir-faire.

tricot1

Une belle liane de couleurs, de fleurs et de papillons a été fabriquée en une après-midi pour décorer la mare.

 

C’est à cet endroit que Bruno Righetti a partagé ses connaissances autour de la biodiversité. Cette activité reste appréciée de tous, avec de nombreux questionnements favorables au respect de la nature.
mare2

 

Un adepte des amphibiens, mais pas que, nous a fait également la surprise d’être parmi nous et continue de partager sa passion des animaux qui peuvent faire peur ou surprendre comme les serpents, les araignées… L’objectif est de les connaître pour mieux les respecter et les aimer.

bete1

Près d’eux, des courageux découvrent et construisent un banc en schiste, calcaire et granit avec Laurent Solero. La construction en pierre sèche : un savoir faire qui mérite d’être transmis sans limite d’âge.
De l’autre côté du jardin, à l’ombre des pruniers, un jeu appelé Cévenium, créé par le réel48, a eu une dizaine de participants. Ils ont su faire preuve d’esprit d’équipe, de coopération et aussi d’esprit critique pour l’amélioration du jeu. Ce fut un moment agréable passé entre toutes les générations.
Comme chaque année, le groupe « en compagnie des plantes » est venu régaler et émerveiller le public avec leurs confections atypiques : crêpes au sureau, eau florale de sureau et plein d’autres surprises…

 

 cuisine1

En fin d’après-midi, les familles sont allées près de la rivière pour écouter et apprécier une balade musicale, qui leurs a permis de rêver et de contempler la nature autrement. Cécile et Stephany, un beau duo, nous ont conté la nature et fait jouer avec elle. La balade musicale s’est terminée par la chorale des P’tits Cailloux qui nous fait, chaque année, l’honneur d’être présente auprès d’un public attentif et sensible aux voix et nous transporte dans le monde entier.

 

 chant1

 

Pour commencer la soirée, le groupe Théoriszons, composé de 3 jeunes gens (Théo, Johanna & Laurent), nous a enchanté doucement les oreilles. Leur répertoire ? Des compositions « Post-Apocapoétiques », dans lesquelles les textes de Théo – touchants, empreints d’une bonne dose d’humour mais aussi parfois un peu sombre – ont captivé le public. 

 

groupe1

Après ce tendre moment, Numashine (duo amoureux des musiques du monde, nourri de world music, de reggae, de dub et d’influences plus jazzy) à ensuite enflammé la soirée avec leurs compositions, aux rythmiques dansantes.

 

La fin de soirée fut inspirée par les artistes connus et moins connus du paysage local et s’est donc terminée en « bœuf » musical.

 

Une soirée pleine de belles sonorités, avec comme toujours une équipe de bénévoles sympathiques.

 

Un grand merci à toutes les énergies bénévoles de nous avoir aidé à faire que cette journée soit agréable, pleine d’échanges, touchante et accueillante.

 

La prochaine fête des générations ? Ce sera en 2018 et elle marquera les 20 ans du foyer rural Les P’tits Cailloux !
Un nouveau rendez-vous pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire


div>